Conseils pour une bonne hygiène dentaire

Vous devez garder vos dents toute votre vie. Il est donc important d’en prendre bien soin. De nombreuses informations circulent sur la meilleure façon d’y parvenir, mais toutes ne sont pas fiables. Voici comment conserver des dents belles et saines jusqu’à un âge avancé.

L’hygiène dentaire démystifiée : à faire et à éviter

Vous devez prendre soin de vos dents tout au long de votre vie. Il est donc important de savoir ce qui contribue ou non à une bonne hygiène dentaire. Les informations et conseils ne manquent pas, mais comment distinguer le vrai du faux ? Voici quelques conseils essentiels.

À éviter : se brosser les dents directement après le repas. C’est une croyance fort répandue, mais inexacte. Patientez de préférence entre une demi-heure et une heure pour ne pas agresser l’émail dentaire après les attaques acides des aliments et boissons.

À faire : s’en tenir à trois repas principaux et trois collations. La fréquence à laquelle vous mangez peut également affecter la santé de vos dents et une certaine confusion règne en la matière. Il est recommandé de prévoir trois repas principaux et trois collations saines par jour pour laisser du répit aux dents.

À éviter : boire du jus de fruits ou des sodas (light). Même ces boissons-là peuvent abîmer vos dents en raison des sucres et acides. Privilégiez l’eau ou le lait non sucré pour garder vos dents saines.

À faire : choisir le dentifrice adapté. Il existe différents types de dentifrices. Choisissez celui qui correspond à vos besoins, comme un pour dents sensibles ou fluoré pour une protection supplémentaire.

À éviter : utiliser du bain de bouche à base d’alcool. Le bain de bouche contribue à une bonne hygiène dentaire, mais évitez les variantes à base d’alcool, car elles peuvent assécher votre bouche et en perturber l’équilibre.

À faire : nettoyer les espaces interdentaires au moins trois fois par semaine. C’est essentiel pour retirer les restes alimentaires coincés entre les dents ainsi que la plaque, qui peuvent entraîner des inflammations et des caries. Variez les méthodes : fil dentaire, brossettes ou cure-dents pour un nettoyage en profondeur. 

Conseils pour une hygiène dentaire parfaite : à faire et à éviter

Vrouw veegt haar mond af na een maaltijd

À éviter : se brosser les dents immédiatement après le repas

Se brosser les dents directement après le repas ? Ce n’est pas une bonne idée, contrairement à ce que de nombreuses personnes pensent. Il est important de laisser un peu de répit aux dents. En effet, chaque fois que vous mangez ou que vous buvez une boisson sucrée ou acide, les acides attaquent vos dents, ce qui affaiblit temporairement l’émail de vos dents. Si vous les brossez immédiatement après, vous pouvez abîmer l’émail. Il est par conséquent préférable d’attendre une demi-heure à une heure avant de les brosser. La salive peut ainsi neutraliser les acides et aider vos dents à se remettre de l’attaque acide. Vous pouvez par contre rincer votre bouche avec de l’eau directement après le repas ou après avoir bu une boisson rafraîchissante, énergétique ou sportive.

À faire : s’en tenir à trois repas principaux et trois collations

Des idées fausses circulent sur le nombre de repas qu’il est préférable de prendre pour garder des dents saines. Comme pour votre ligne, trois repas principaux et trois collations sont recommandés par jour. Ainsi, vos dents ont le temps de récupérer. Voici quelques exemples de collations sans danger pour les dents : légumes, fruits, fromage, yaourt, noix, chewing-gum sans sucre. Les snacks salés ou sucrés ne sont effectivement pas sains, mais on peut en consommer de temps en temps, de préférence directement après un repas. Les acides sont plus facilement neutralisés et dilués lors d’un repas, car la salive est plus présente dans la bouche. À déconseiller : manger des bonbons au lit ou avant le coucher.

Vrouw die een kom yoghurt eet
Vrouw drinkt een glas water

À éviter : boire du jus de fruits ou des sodas (light)

Vous pensez que le jus de fruits est meilleur pour les dents qu’un soda ? Vous avez tout faux. Les jus de fruits, même les variantes pures et non sucrées, contiennent beaucoup de sucres qui attaquent vos dents. Le sucre provient également du fruit. Et les sodas light ne sont pas mieux. Ils contiennent moins (ou pas) de sucres, mais des acides artificiels sont ajoutés pour obtenir un goût frais. Ceux-ci peuvent attaquer l’émail et favoriser l’érosion dentaire.

Quelles boissons sont saines pour vos dents ? L’eau, incontestablement. Elle permet de rincer les restes alimentaires et les bactéries de vos dents et de vos gencives. Cela permet de maintenir la production de salive à niveau, ce qui aide à neutraliser les acides et ainsi à protéger les dents contre les caries. Le lait de vache non sucré est également bon pour vos dents, grâce au calcium qu’il contient, tout comme le lait végétal enrichi en calcium. Le calcium est un élément important de vos dents.

Si vous voulez quand même boire du jus de fruits ou un soda, combinez-le avec un repas. De cette manière, vous neutralisez et diluez les acides avec la salive. Buvez ensuite un verre d’eau.

À éviter : un brossage long et vigoureux

Pour de nombreuses personnes, bien se brosser les dents implique un brossage long et vigoureux. Mais c’est à proscrire. En brossant trop vigoureusement, vous risquez même d’abîmer l’émail dentaire. Pour éviter cela, une brosse à dents électrique est généralement plus pratique qu’un modèle manuel. Elle est dotée d’un minuteur et envoie un signal lorsque vous exercez une pression trop forte. Selon les études, une brosse à dents électrique est d’ailleurs un meilleur choix dans tous les cas. Elle enlève davantage de plaque dentaire grâce aux mouvements circulaires plus petits et plus rapides.

Vrouw poetst haar tanden met een elektrische tandenborstel
Vrouw die een kom yoghurt eet

Bien faire: manger trois repas principaux et trois collations

Il y a des malentendus concernant la fréquence à laquelle il faut manger pour maintenir des dents saines. Il est recommandé, tout comme pour votre silhouette, de consommer quotidiennement trois repas principaux et trois collations. De cette façon, vos dents ont le temps de se réparer entre chaque repas. Et quelles collations choisir ? Voici quelques exemples de collations favorables pour les dents : légumes, fruits, fromage, yaourt, noix, chewing-gum sans sucre. Les snacks salés ou sucrés ne sont évidemment pas sains, mais peuvent être consommés de temps en temps, de préférence juste après un repas. En effet, lors d’un repas, les acides sont plus facilement neutralisés et dilués car vous avez plus de salive dans la bouche. Ce qu’il faut absolument éviter : grignoter au lit ou avant de dormir.

À faire : nettoyer les espaces interdentaires au moins trois fois par semaine

Peut-être votre dentiste insiste-t-il lui aussi sur l’importance de nettoyer les espaces interdentaires à chaque visite. Pourquoi est-ce si important ? Les dents sont souvent très rapprochées les unes des autres et la brosse à dents ne peut donc pas atteindre tous les endroits. Des restes alimentaires, des bactéries et de la plaque dentaire se trouvent dans les espaces interdentaires. Il est par conséquent recommandé de les nettoyer au moins trois fois par semaine et de préférence deux fois par jour. Si vous ne le faites pas (assez), vous pouvez souffrir d’inflammations gingivales, entraînant des saignements. Les gencives peuvent reculer, laissant vos collets exposés en permanence, ce qui entraîne toutes sortes de problèmes. De plus, si vous ne nettoyez pas ou pas assez les espaces interdentaires, les bactéries s’accumulent, affectant l’émail de vos dents et provoquant des caries.

Vrouw die flost

À faire : choisir le dentifrice qui vous convient

Blanchissant, pour dents sensibles, fluoré, sans fluor… La gamme de dentifrices s’est considérablement étoffée ces dernières années. Pour celles qui ne s’y retrouvent plus :

  • Dentifrice pour dents sensibles : ils sont développés pour les personnes qui ont un émail plus fin ou dont les collets sont exposés. Vous ressentez alors un inconfort ou une douleur si vous consommez des aliments ou boissons froids, chauds, acides ou salés. Ces dentifrices contiennent notamment des abrasifs légers, qui nettoient les dents sans endommager l’émail. Ils contiennent également des substances qui apaisent les terminaisons nerveuses, réduisant les douleurs.
  • Dentifrice blanchissant : en général, ces dentifrices contiennent un peu plus d’abrasifs, ce qui les rend plus agressifs contre les taches. Attention, ces dentifrices n’agissent que sur l’émail, et non sur la dentine sous-jacente, qui donne sa couleur à la dent. Cette dentine se décolore également avec l’âge, en raison de l’amincissement de l’émail. Seuls des produits dentaires professionnels peuvent contrer ce jaunissement. 
  • Fluorés : cette substance renforce l’émail des dents et le protège des acides produits par les bactéries qui peuvent provoquer des caries. C’est la raison pour laquelle la plupart des dentifrices contiennent du fluor en petite ou plus grande quantité. Toutefois, il existe aujourd’hui sur le marché davantage de marques qui n’en contiennent pas, afin de répondre aux préoccupations des personnes qui estiment que le fluor est cancérigène. Toutefois, il n’existe aucun fondement scientifique étayant cette affirmation.
  • Pastilles : de plus en plus de pastilles arrivent sur le marché à titre d’alternative au dentifrice. Les ingrédients sont les mêmes, mais la forme diffère. Le but est de les mâcher, votre salive active ainsi les pastilles et elles se transforment en mousse. Ensuite, vous vous brossez les dents à l’aide d’une brosse à dents humide. Ce ‘dentifrice’ est une alternative écologique, car il ne faut plus produire de tubes en plastique et les pastilles se trouvent généralement dans des emballages recyclables.

À faire : nettoyer les espaces interdentaires au moins trois fois par semaine

Peut-être votre dentiste insiste-t-il lui aussi sur l’importance de nettoyer les espaces interdentaires à chaque visite. Pourquoi est-ce si important ? Les dents sont souvent très rapprochées les unes des autres et la brosse à dents ne peut donc pas atteindre tous les endroits. Des restes alimentaires, des bactéries et de la plaque dentaire se trouvent dans les espaces interdentaires. Il est par conséquent recommandé de les nettoyer au moins trois fois par semaine et de préférence deux fois par jour. Si vous ne le faites pas (assez), vous pouvez souffrir d’inflammations gingivales, entraînant des saignements. Les gencives peuvent reculer, laissant vos collets exposés en permanence, ce qui entraîne toutes sortes de problèmes. De plus, si vous ne nettoyez pas ou pas assez les espaces interdentaires, les bactéries s’accumulent, affectant l’émail de vos dents et provoquant des caries.

 Il existe différentes méthodes :

  • Fil dentaire : cette méthode est particulièrement adaptée aux endroits où les dents sont très rapprochées. Le fil dentaire est suffisamment fin pour atteindre ces endroits. 
  • Brossettes interdentaires : il s’agit de petites brosses rondes disponibles en différentes épaisseurs. Utilisez-les pour des espaces interdentaires relativement grands. 
  • Cure-dents : ils ont une forme triangulaire et peuvent donc éliminer les particules alimentaires, la plaque dentaire et les bactéries dans les zones où il y a un peu plus d’espace. Un cure-dents est particulièrement utile entre les collets dentaires. 

L’espace entre les dents n’étant pas le même à chaque endroit, la plupart des gens utilisent différentes méthodes. Le fil dentaire entre les dents de devant et les brossettes interdentaires au niveau des molaires, par exemple.

Lisez notre magazine pour découvrir les meilleurs conseils afin de prendre soin de vous

Schrijf je in op de nieuwsbrief!

Leuke aankoopbon exclusief voor abonnees

Je hebt je succesvol ingeschreven!